Classe Jazz

 Fonctionnement des Ateliers d’Initiation à la Musique de Jazz (AIMJ)

 

Les Ateliers d’Initiation à la Musique de Jazz ont pour objectifs de placer au premier plan le jeu d'ensemble et de s'y appuyer pour développer chez les élèves la sensibilité, l'aptitude à créer, la recherche de méthode ou l'acquisition de comportements citoyens.

 

Pratique instrumentale.

La pratique instrumentale demeure l'activité principale et reste une source de motivation importante pour nos élèves. L’approche sensorielle immédiate qui est développée à travers le jeu instrumental ou les activités vocales et rythmiques occupe toujours la majeure partie des cours et se prolonge nécessairement durant les plages de travail individuel ou en groupes prévues à cet effet, en fin de journée ou le mercredi après midi.

D’ailleurs, le soutien régulier apporté par des musiciens pédagogues extérieurs a pour but de transmettre et d’entretenir ce sens du contact essentiel avec l’instrument.

Diversité et rôle des formations orchestrales.

Un éventail important d’orchestres (4 groupes classes de la 6ème à la 3ème , 1 big band, 4 combos) est proposé aux élèves et leur permet de développer des modes de jeu variés.          

A l’intérieur de ces petits groupes s’opèrent, dans un bonheur partagé, des rencontres musicales placées sous le signe de l’expérimentation musicale, du renforcement de l’autonomie, de la communication avec le public et de la prise d’initiatives dans la gestion.

Hétérogénéité des niveaux.

Le principe de non sélection musicale  préside à l’intégration des élèves dans les ateliers d’initiation. Seuls un niveau scolaire convenable et une forte motivation sont demandés.

L’application de cette règle garantit un enseignement ouvert rassemblant un public d’élèves néophytes ou déjà expérimentés.

L’improvisation : un outil pédagogique précieux.

Dans le cadre fixé par les Ateliers d’Initiation à la Musique de Jazz, le travail sur l’expression.

Vécue comme une expérience à la fois ludique et créative, l’improvisation stimule l’esprit d’invention, suscite l’émotion du musicien et peut rejaillir sur l’ensemble d’un groupe en le dynamisant.

Ce point particulier a d’ailleurs pu être abordé tout au long des années précédentes à travers l’étude de morceaux présentant une progression dans la difficulté.

Intervenants locaux.

La section A.I.M.J reste fidèle à son principe d’accueil d’élèves de niveaux très différents. Pour atténuer cette hétérogénéité, le groupe d’intervenants locaux, présent depuis les débuts, s’est progressivement élargi. Six formateurs interviennent en trinômes une fois par quinzaine.

L’équipe enseignante, qui recherche toujours un soutien nécessaire à l’action pédagogique menée dans le cadre des cours, continue à travailler en interaction avec un groupe de formateurs spécialisés originaires de la région.

C’est ainsi que des intervenants permanents, rétribués par J.I.M., apportent une aide complémentaire dans les domaines de la technique instrumentale et de la formation musicale (solfège).

Expression des élèves

Dans le contrat qu’ils passent avec l’établissement, les élèves se produisent en concert à la demande à partir de la 4ème.

Deux formules existent : soit le groupe classe (de 25 à 30 élèves), soit un ou deux combos, jouent entre une heure et une heure et demie.

Les professeurs de musique déterminent l’opportunité de faire jouer tel ou tel ensemble.

Pour des raisons pratiques, il est plus facile de jouer en semaine du lundi au jeudi.

Il est néanmoins fréquent que les sollicitations soient placées en fin de semaine du vendredi au dimanche, ce qui nécessite une bonne gestion des élèves dans leur prise en charge en lien avec les familles.

C’est ainsi que des groupes jouent à l’occasion de vernissages, de manifestations locales (Téléthon, portes ouvertes, fête du vin, vœux du nouvel an …), de concerts organisés par des associations, des mairies ou des établissements amis (festival de Monségur en Gironde).

Des voyages scolaires permettent également aux élèves de se produire sous d’autres cieux (festival de Coutances en Normandie).

Lorsqu’un organisateur de manifestation souhaite la présence de nos élèves, les déplacements sont liés à la prise en charge du transport, d’une sonorisation convenable et de l’alimentation des musiciens et accompagnateurs.

La liste des morceaux joués est adressée à l’organisateur pour la SACEM.

Enfin, les élèves musiciens terminent l’année scolaire en jouant de la 6° à la 3° lors d’une soirée bilan de l’année et ils ont l’honneur de jouer lors du festival de Marciac à l’occasion d’une journée qui leur est dévolue. Se produire sur la grande place devant un public de connaisseurs est une expérience irremplaçable pour nos collégiens.

 

 

Modifier le commentaire 

par admin marciac le 13 déc. 2016 à 16:36

haut de page